lyade
LYADE Garibaldi
31, rue de l’abondance 69003 LYON
Tél. 04 72 84 62 00 - Email : Lyadegaribaldi@arhm.fr

 
Les addictions
. Alcool
. Produits
. Jeu pathologique
. Jeu virtuel / cyberaddiction
. Tabac
. Troubles alimentaires
 
lyade
 
     
 
lyade
Accueil
     
 
lyade
presentation lyade
     
 
lyade
nous contacter
     
  NOS CENTRES DE SOINS DES ADDICTIONS
 
lyade
. Lyade ainay
 
 
lyade
. lyade Garibaldi
     
 
lyade
. lyade Vénissieux
     
 
lyade
. lyade fucharniére
     
 
PREVENTION - PEPS' LYADE
 
lyade
. PEPS’LYADE
     
 
lyade
. Les PointS Ecoute et Prévention
   
     
 
lyade
. consultation jeune consommateur
     
 
lyade
prévention & information au public
     
 
lyade
formation des professionnels
     
    lyade
   

 

 

arhm

 

 

 
 


Le jeu pathologique

 

Le jeu pathologique concerne plutôt les jeux d’argent et de hasard. Il est défini comme « une pratique inadaptée, persistante et répétée du jeu… ». C’est une dépendance particulière car elle n’implique aucune addiction à une substance, mais plutôt au plaisir que l’espérance de gain va procurer.

Chez les joueurs pathologiques, le jeu devient progressivement le centre de l’existence, au détriment de tous les autres investissements affectifs et sociaux, exposant le sujet à de graves conséquences sociales, professionnelles et personnelles.
C’est une pratique qui doit être distinguée des jeux vidéo, d’abord à cause des enjeux financiers, mais aussi de surendettements et donc de conséquences sociales particulièrement négatives.
De plus le profil des personnes concernés est différent, puisque pour les jeux sur internet, il s’agit le plus souvent de jeunes adultes, encore dépendants du milieu familial.

Différentes approches thérapeutiques sont possibles, mais elles se préparent et s’organisent avec le joueur (soutien psychologique, aide médicale, accompagnement social).
L’accompagnement peut se faire dans la durée, quelles que soient les difficultés ou les rechutes, car comme pour n’importe quelle addiction, il importe de travailler sur les rechutes.

Il est important de signaler que souvent, comme pour la toxicomanie, la personne concernée peut être dans le déni, refusant d’admettre son addiction et les conséquences qu’elle peut avoir sur le cercle familial. Dans cette perspective, les centres de soins de l’association Lyade peuvent recevoir les familles, les accompagner dans leurs difficultés.

 


Mentions légales

© internet valence vaoweb.com